Faire l’amour de manière divine

boson-de-higgs-une-video-de-3-minutes-pour[1]

Faire l’amour de manière divine….. page 44 extrait (chap. leçon d’amour)

Le moment est venu.

Vous vous êtes mis d’accord pour faire l’amour, et maintenant, c’est le moment

Déshabillez-vous dans la même pièce. Laissez la lumière allumée. Ne vous cachez pas. Ne soyez pas concentrés. L’amour est une affaire sérieuse, mais pas aussi sérieuse que ça. Soyez détendus. Vous pouvez sourire. Relevez juste le coin de vos lèvres et souriez.

Soyez présents. Soyez dans cette pièce ensemble, soyez maintenant. restez nus et séparés l’un de l’autre.Regardez-vous mutuellement, les yeux et le corps. Voyez vos corps respectifs. Sans juger, sans penser.

Ne soyez pas gênés. Tenez-vous en à l’amour. Commencez par accepter votre corps. à être votre corps. avec ses défauts et tout ce qui le constitue.

Si vous remarquez que votre partenaire est gêné(e), aidez-le ou aidez-la. Souriez. Relevez chez lui ou chez elle quelque chose de beau. allez chercher la beauté de l’être intérieur qui émane de son corps. il est là. Voyez-le. Dites-le.

Soyez psychologiquement nus. Soyez innocents. soyez neufs. EN regardez pas en arrière. Soyez vous même tels que vous êtes, maintenant.

Soyez vulnérables. Vous n’avez rien à perdre que vous n’avez perdu depuis très longtemps déjà.

Pendant que vous vous regardez l’un l’autre, n’utilisez pas votre imagination. Ne sautez pas dans le moment suivant. Si vous pensez ou utilisez votre imagination, c’est comme si une fois le moment venu, vous vous projetez dans l’action de faire l’amour à une autre personne, avec un vagin ou un pénis qui n’est pas vraiment là.

Avez-vous perdu la pulsion de faire l’amour pendant que vous me lisiez ? Sûrement pas. Le corps ne perds pas la pulsion de faire l’amour. Il aura toujours envie de faire l’amour à condition que vous -le surevillant- ne vous mettiez pas en travers du chemin.

Souriez-vous, couchez-vous et étreignez- vous- C’est le moment que l’imagination risque de se mettre en route -lorsque vous regardez par dessus l’épaule de votre partenaire ou lorsque vous fermez les yeux. Alors ne fermez pas les yeux.

Sentez la chair fraîche de votre partenaire, sur son dos et ses bras. Ne pensez pas. Sentez. Et gardez les yeux ouverts.

Il lui donne.

Il la caresse et la câline. Elle le caresse et le tient -avec amour. Mais à ce stade là, la femme….

Lien vers : sexualité saine

Barry Long explique :

Partager l’aide et le soutien au cadre de l’étude(propédeutique à la libération amoureuse)

Reconnaître que la personnalité (souffrances émotionnelles et mentales passées, l’ignorance en amour) doit céder à la passion véritable (sans personnalité) !

Programme de cours = processus par étapes = moyens et pas but

Beaucoup à désapprendre et d’habitudes à démanteler

4 conditions à respecter engagement(à la restauration de l’amour), absence d’émotion, pratique, persévérance (adaptées à la situation particulière)

Faire l’amour sans émotion et sans utilisation de l’imagination = même si semble étrange ou froid = le résultat dépassera les espérances !

Commencer par mettre les corps en présence

Etre intègre ensemble dans l’instant = ne pas être indépendant et faire ensemble discuter, observer. Mettre en mots les sensation corporelles ressenties(pas ce qui est pensé)Pas de dispersion sexuelle rester intègre et élever la conscience

Devenir vulnérable à l’amour : Ne pas tomber amoureux, être dans l’amour

Consciemment réduire l’excitabilité (préliminaires conscients) l’émotionalité( 5 zones = doute, aversion, hyperémotivité, défensive, dispute)

Désamorcer l’excitation croissante de l’homme en réaffirmant disponibilité et désir féminin

Attention à la diversion émotionnelle (surveillant émotionnel = personnalité)

Maintenir température émotionnelles basse !(comme chez le médecin)

Ne pas céder à l’émotion. Ne pas s’accuser réciproquement les rêveries mais gentiment revenir sur le ressenti et la fait (maintenant )

Rester détendus, sourire, être présents, rester nus (sans juger sans penser ni projeter)

Accepter son propre corps et le corps de l’autre rester psychologiquement nus (innocents et neufs) Se sourire et se rapprocher les yeux ouverts

S’embrasser (sans la langue = pénis émotionnel de substitut) s’enlacer

Sentir l’énergie dans les plexus solaire. Pas de longs silences (contenir l’excitation)

Objectif = être la sensation (ni sentiments ni émotions) Tenir l’imagination à distance

Ne pas dériver en pensées

Conscient du plaisir (émotionnellement détachées du souvenir et du passé)

Aimez vous « entraînez vous -et entraînez vous- à faire l’amour divinement…. » Oui le corps sait et il s’agit de le retrouver !… et pas penser à le retrouver !.. nous y arriverons ! Nous aimerons divinement selon nos mérites et nos présence !

Ce n’est pas « moi » qui suis important c’est l’humain (et le divin) en moi comme en chacunE de nous. En comprenant « là d’où vient » B. Long nous comprenons que c’est pareil pour chacun: ainsi que Jésus de Nazareth, Einstein, Mozart ou nous-mêmes et autres « génies» ils ne viennent pas de l’espace mais représentent bien une “production terrestre” !

Ma compréhension de la tâche de l’homme envers la femme est confirmée P 23.

Shakti initie Shiva à la nature et à l’énergie alors que Shiva initie Shakti à la conscience

Ce n’est pas moi qui suis important c’est l’humain en moi comme en chacunE de nous

L’utilisation de la volonté, des sens et de l’intelligence occultent le mental éternel

Induction déduction

meurent la peur et passé

Univers est fixe seule la pensée est mobile

Cortex = sens, psyché, émotionnel, intelligence  (utilisée ou pas)